WESTFIELD

WESTFIELD

n

Le fondateur de Westfield est Christopher Kenneth Smith, plus connu sous Chris Smith, né à Reading en 1944. Durant sa carrière de pilote, Smith toucha de nombreux volants : Austin Healey Sprite, Chevron B8, Sprite à châssis tubulaire de sa conception, Healey Silverstone, Lotus Mk. 6, Lotus 17. En parallèle de sa carrière sur piste, Smith était actif dans le commerce des Classic Cars (Aston Martin, Bentley, Lotus,…) à Armitage (Staffordhire), notamment pour des clients américains. Au cours de la visite en mars 1982 d’un associé américain, Marc Hancock, celui-ci aperçut une Lotus Eleven en piteux état dans le jardin de la maison de Smith à Stourbridge. Le nom de sa maison ? Westfield ! amusant, non ? Toujours est-il que Hancock avait toujours rêvé d’une Lotus Eleven modifiée pour la route et demanda à Smith s’il pouvait la remettre en état… Vu l’état de décrépitude de l’engin, Smith lui répondit qu’il serait plus simple de partir d’une feuille blanche. Quelques temps plus tard, le prototype de la « Sports Eleven » était prêt. La Westfield Sports Cars Company était née, baptisée d’après le nom de la maison de Smith à Stourbridge, le hasard faisant bien les choses c’est aussi le nom d’un virage du circuit de Brands Hatch. Eté 1982, Paul Matty se sentant à l’étroit dans ses locaux de Primrose Hill, Snetterton, proposa à Smith de reprendre ceux-ci alors que Matty déménageait pour Cradley Heath puis Bromsgrove. La seconde Westfield Sports Eleven fut achetée par Paul Matty, le châssis de celle-ci construit par Midas Metalcraft, société créée par deux anciens artisans de Arch Motors. De bons échos dans la presse nationale anglaise et l’aventure démarrait, à l’automne 1982.