Lotus Europe / Europa

Lotus Europe / Europa

1966 - 1974

Nouvelle en 1966, l' «Europe » (type 46), destinée au marché d'exportation, était un coupé de moteur central fourni par Renault. Lotus a pris le moteur de 1470cc plus sa boîte de quatre vitesses et la traction avant de la Renault 16 et a les a inversés pour avoir un moteur central avec propulsion, donnant ainsi un bon accès au moteur et réduit la dépendance de Lotus à l’égard Ford.      Le châssis était une épine dorsale en tôle, semblable dans le concept à celle de l'Elan et la suspension a suivi la pratique en matière habituelle de Lotus, les roues en acier freinées par les disques avant et les tambours à l’arrière. Une carrosserie en fibre de verre a été collée sur le châssis et les fenêtres étaient fixées.   Une version de compétition (type 47) a été également établie. Elle possédait un moteur avec double arbre à cames de la Lotus-Cosworth 1594cc, boîte de cinq vitesses de Hewland avec suspension améliorée, et freins à disques partout.    Une voiture a été construite pour GKN à l'aide d'un moteur du Rover V-8 et d'après les informations reçues, pouvait atteindre près de 288 km/h. Elle a été utilisée pour les travaux de recherche et par quelques cadres chanceux.    L' «Europe » a été changée en série 2 (type 54) pour surmonter certains de ses problèmes. La carrosserie n’était plus collée sur le châssis. On a ajouté des fenêtres électriques et amélioré l’intérieur. Cependant, le modèle est toujours un modèle d’exportation jusqu'en 1969 où il a finalement atteint son marché intérieur britannique sous le nomme Europa, disponible comme voiture finie ou sous la forme de kit.   Pendant le développement du moteur, Lotus a établi le type 62 - un prototype pour courir en Groupe 6. Il a été basé sur un châssis en tubulaire et une carrosserie Europe finie dans la fameuse couleur « Gold-Leaf ». Les voitures ont eu une vie courte avec l'équipe de courses de l’usine.   En 1970, une version « Fédéral » (type 65) était lancée avec beaucoup de modifications pour respecter les changements dans la réglementation américaine. Le plus important était les ailes avant plus hautes permettant de remonter les phares à 24 pouces minimum, les doubles balais d’essuie glace, etc.   En 1971, le moteur Renault a été remplacé par le moteur Lotus-Ford double arbre à cames « Twin Cam » avec deux carburateurs double-corps Dellorto et les "ailes" latérales ont été enlevées pour lui donner une forme plate à l’arrière. En même temps la carrosserie a été montée légèrement plus haut sur le châssis et légèrement plus long. Cette version a été appelée « Europa » en France et Europa Twin Cam dans les autres pays (type 74). Sur la version « Fédéral », dû aux normes de pollution plus sévères, ils ont monté deux carburateurs Zenith-Stromberg.   En 1973, la « Europa Special » était lancée (toujours sous le numéro de type 74) avec le moteur Twin Cam « Big-Valve » {gros soupapes} (qui a donné 126 cv) et boîte à cinq vitesses.   La production (9230 exemplaires toutes versions confondus) s'est arrêtée début 1975.